Normandie. Huit plongeurs secourus au large d’Urville-Nacqueville

Ouest-france.fr

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.

Ouest France

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.

Ouest-france.fr

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.

e-narwhal au Salon de la plongée 2017

Stéphane LEAL dirigeant de la Société SEAREKA nous présente, sur le Salon de la Plongée Porte de Versailles à Paris, le e-narwhal.

e-narwhal salon de la plongée 2017
e-narwhal salon de la plongée 2017

Divansi par Voiles et voiliers

Dans un essai comparatif des balises homme à la mer, La revue Voiles et voiliers classe le DIVANSI® MOB de la société SEAREKA comme la meilleure solution professionnelle également bien adapté à la plaisance.

Notre test a prouvé la pertinence du système. Impossible de le prendre à défaut.

Extrait de Voiles et Voiliers N°131, COMPARATIF Homme à la mer, les balises personnelles à l’essai Lire la suite

e-narwhal plaisance et grand voyage

La croisière, la régate, le grand voyage sont des pratiques de la voile qui nécessitent de prendre en compte de nombreuses situations pour lesquelles un système de communication entre les différents membres du bord est souvent rendu nécessaire. Imaginez-vous en croisière avec votre famille (couple avec trois enfants), lors d’un mouillage dans une belle calanque chacun décide d’avoir une activité différente : canoé, promenade à terre en prenant l’annexe, chasse sous marine, pêche. Les 4 équipiers prennent donc des moyens de déplacement et des directions différentes. Le skipper décide de rester à bord pour se reposer et veiller sur le bateau mais il doit alors gérer la surveillance de tout ce petit monde . Les moyens classiques comme talki-walki, téléphone portable, VHF portable sont difficilement gérables et ne permettent pas de géolocaliser chacun.

e-narwhal un moyen de communication nomade pour la plaisance - photo Serge Briez capmediations
e-narwhal un moyen de communication nomade pour la plaisance – photo Serge Briez Cap mediations

e-narwhal un moyen de communication nomade e-narwhal un moyen de communication nomade

e-narwhal un moyen de communication nomade pour la plaisance et les grands voyages photo Serge Briez ®

L’e-narwhal offre une réponse adaptée à toutes les situations et permet d’établir un tracking des équipiers à partir du voilier au mouillage.

Sereaka forte de son expérience dans le domaine des balises de sécurité  homme à la mer (Divansi Mob ), a conçu et développé le e-narwhal :

Balise de communication, Balise de détresse, Balise de géolocalisation, Balise de navigation maritime grand public

e-narwhal un moyen de communication nomade pour la plaisance
e-narwhal un moyen de communication nomade pour la plaisance photo Serge Briez®

L’e-narwhal – le produit tout en un conçu pour la plongée et utile pour tous les sports et activités nautiques.

L’e-narwhal est une balise Radio-VHF Maritime étanche très maniable et facile d’utilisation.

Cette balise s’utilise toute seule ou en réseau privée avec d’autres balises e-narwhal.

Une balise que l’on emporte avec soi comme un élément de sécurité indispensable offrant des services de géolocalisation, de navigation, d’enregistrement de parcours, de way-point et d’appel de détresse.

Elle a été développé pour tous ceux qui sont soucieux d’avoir une balise de communication exigeante, simple d’utilisation, robuste et étanche dans le cadre de leurs activités subaquatiques ou Nautiques en France ou à l’international.

 

e-narwhal plongée

La sécurité d’une plongée nécessite le respect et l’application de protocole rigoureux qui sont les bases mêmes de cette discipline. Les outils à disposition des plongeurs ne sont pas légions, et dans le domaine de la communication entre plongeurs et chef de palanquée, plongeurs et embarcation, plongeur et secours peu de solution technologique sont proposées.
Sereaka forte de son expérience dans le domaine des balises de sécurité  homme à la mer (Divansi Mob ), a conçu et développé le e-narwhal :

Balise de détresse, Balise de géolocalisation, Balise de navigation maritime grand public Lire la suite